Pycnogenol et allergies saisonnières

Anne Daudin, Naturopathe

Au printemps, la floraison de la nature est à son apogée, libérant dans l’air de nombreux pollens qui peuvent être perçus comme des allergènes par notre organisme, qui se défend alors en déclenchant une réponse du système immunitaire. Les allergies saisonnières se manifestent généralement par des symptômes tels que la congestion nasale avec sécrétion de mucus, éternuements, larmoiements, démangeaisons, gêne respiratoire. Pour prévenir ces désagréments, le Pycnogenol®, issu de l’écorce du pin des Landes, présente des résultats encourageants grâce à ses propriétés antioxydante et anti-inflammatoire.

Le Pycnogenol® est un actif breveté provenant de l’écorce de pins maritimes français de la région Aquitaine. Il contient plus de 40 composants, parmi lesquels, un principe actif majeur, les oligo-proanthocyanidines, appelés plus couramment OPC. Les OPC font partie de la famille des flavonoïdes, qui sont des antioxydants que l’on retrouve dans un grand nombre de végétaux. L’écorce de pin et les pépins de raisin en sont, à ce jour, les principales sources.  Les OPC présentent une activité antioxydante remarquable, 50 fois supérieure à la vitamine C et 20 fois supérieure à la vitamine E, tout en freinant l’oxydation de ces 2 vitamines et en prolongeant leurs effets dans l’organisme.

Le Pycnogenol® possède également des propriétés anti-inflammatoires, en inhibant l’expression de certains marqueurs de l’inflammation. In vitro, le Pycnogenol® est notamment capable d’inhiber la libération d’histamine, une molécule secrétée par les globules blancs en présence d’un allergène, avec une efficacité supérieure au cromoglycate de sodium, un médicament qui ne peut être utilisé que localement [1].

Une étude récente a été menée sur des adultes souffrant de rhinite allergique déclenchée au contact du pollen de bouleau. Les résultats montrent que le Pycnogenol® a la capacité de diminuer à la fois les symptômes ressentis au niveau du nez et des yeux [2]. D’autres recherches sur la rhinite allergique ont pu mettre en évidence que le Pycnogenol® améliore les symptômes lorsqu’il est administré 5 semaines avant le début de la saison des allergies, à un dosage de 2 fois 50 mg par jour [3].

Le Pycnogenol® aurait également des effets bénéfiques sur l’asthme. Des chercheurs ont suivi un groupe de 60 enfants de 6 à 18 ans souffrant d’asthme de forme légère à modérée, recevant une supplémentation de Pycnogenol® pendant 3 mois. Il a été observé une diminution des symptômes de l’asthme et une réduction du recours aux inhalateurs par rapport au placebo [4].

Une autre étude sur l’asthme allergique montre que le Pycnogenol® prévient l’inflammation induite par l’injection d’ovalbumine, en inhibant plusieurs marqueurs de l’inflammation et en bloquant la production d’acétylcholine, un neurotransmetteur responsable de la contraction des cellules des muscles bronchiques et de la production de mucus. L’étude met aussi en évidence la grande biodisponibilité du Pycnogenol® qui lui permet d’être facilement assimilé dans la circulation sanguine (de l’ordre de 71.96 %) [5].

Mon conseil Naturo : Pour prévenir les allergies saisonnières et renforcer les défenses immunitaires, il est conseillé une cure de Pycnogenol® sur une durée de 1 mois minimum, plusieurs semaines avant la saison des allergies. La cure peut être renouvelée 2 à 3 fois par an. Choisir un extrait standardisé à 70 % d’OPC, à raison de 40 mg 1 à 2 fois par jour, de préférence au cours du repas avec un grand verre d’eau. Parallèlement à la supplémentation, il est préférable de limiter l’exposition aux allergènes, ainsi qu’à la fumée de cigarette. Côté alimentation, privilégiez les fruits et légumes riches en antioxydants, les oméga-3 d’huiles de poissons dont les fameux EPA et DHA aux vertus anti-inflammatoires. Limiter également les aliments potentiellement allergisants comme le gluten ou les produits laitiers.

Anne Daudin, Naturopathe

Pycnogenol est une marque d’Horphag Research
Source photos : Horphag Research

NB : Les informations contenues dans cet article vous sont données à titre indicatif. Elles s’appuient sur des travaux scientifiques, des études cliniques ou des usages traditionnels reconnus. Ces informations ne peuvent en aucun cas remplacer l’avis d’un professionnel de santé ou conduire à la suppression ou à la substitution d’un traitement médical. Il ne saurait engager la responsabilité de Natésis® ou de l’auteur de l’article s’il en était fait une interprétation relevant du domaine médical (diagnostic ou traitement).

[1] Sharma, Subhash & Gulati, Om. (2003). Pycnogenol® inhibits the release of histamine from mast cells. Phytotherapy research : PTR. 17. 66-9. 10.1002/ptr.1240.
[2] Ross, Stephanie. (2016). Allergic Rhinitis: A Proprietary Extract of Pinus pinaster Aiton (Pycnogenol®) Is Found to Improve the Symptoms Associated With Allergic Rhinitis. Holistic Nursing Practice. 30. 301-304. 10.1097/HNP.0000000000000170.
[3] Wilson, Dale & al. (2010). A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Exploratory Study to evaluate the potential of Pycnogenol® for Improving Allergic Rhinitis Symptoms. Phytotherapy research : PTR. 24. 1115-9. 10.1002/ptr.3232.
[4] H.S. Lau, Benjamin & al. (2004). Pycnogenol® as an Adjunct in the Management of Childhood Asthma. The Journal of asthma : official journal of the Association for the Care of Asthma. 41. 825-32. 10.1081/JAS-200038433.
[5] Liu, Zhaoe & al. (2016). Pycnogenol® Ameliorates Asthmatic Airway Inflammation and Inhibits the Function of Goblet Cells. DNA and cell biology. 35. 10.1089/dna.2016.3264.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :