TROUSSE A PHARMACIE NATURELLE

Aurélie Vangeon, Naturopathe

Il est possible d’avoir recours à des produits naturels pour les « petits bobos » et maux du quotidien.

Attention toutefois, les huiles essentielles sont fortement déconseillées pour les femmes enceintes et les enfants. Les dosages ci-dessous doivent être respectés. Les huiles essentielles par voie orale ne doivent être prises que ponctuellement, si les symptômes persistent n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé.

Mes huiles essentielles indispensables : menthe poivrée, citron, eucalyptus radié, lavande fine, hélichryse italienne, ravintsara et basilic tropical.

  • Mal de tête : appliquer une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur les tempes (attention à mettre loin des yeux et bien se laver les mains après).

  • Mal de gorge : avaler une goutte d’huile essentielle de citron diluée dans une cuillère à café de miel.

  • Aphte : appliquer avec un coton tige une goutte pure d’huile essentielle de citron.

  • Voies respiratoires encombrées : diluer 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié dans 50 ml d’huile végétale et appliquer ce mélange sur le torse plusieurs fois par jour.

  • Piqûres de moustiques et coups de soleil : appliquer une goutte pure d’huile essentielle de lavande fine sur les piqûres et appliquer sur les coups de soleil le mélange suivant : 50 gouttes d’huile essentielle de lavande fine diluées dans 100 ml d’huile végétale.

  • Hématomes, coups, bosses : appliquer une goutte pure d’huile essentielle d’hélichryse italienne.

  • Bouton de fièvre (herpès labial) : appliquer avec un coton tige une goutte pure d’huile essentielle de ravintsara.

  • Indigestion / transit perturbé : avaler une goutte d’huile essentielle de basilic tropical diluée dans une cuillère à café de miel.

Mes indispensables de l’été :

  • De l’aloe vera : pour un effet rafraichissant après une journée à la plage.

  • De l’argile : à appliquer en externe en cas de plaies, blessures, coups de soleil… ou en interne (à éloigner d’une prise médicamenteuse) en cas de difficultés à digérer (par exemple suspicion d’aliment pas frais).

  • De l’huile essentielle de géranium ou de citronnelle pour éloigner les moustiques.

Précaution d’emploi à respecter pour l’usage d’huiles essentielles

  • Menthe poivrée : contre-indiquée chez les personnes asthmatiques, épileptiques ou souffrant d’hypertension, en cas de troubles cardiaques, de troubles hormonodépendants (principe de précaution), en cas de déficit en G6PD (Glucose-6-Phosphate Déshydrogénase), en cas d’hypersensibilité cutanée à l’huile essentielle de menthe ou au menthol, ne pas appliquer sur une peau lésée ou irritée et ne pas appliquer su une grande surface. Prudence en application cutanée cas d’utilisation d’anti-inflammatoires ou d’anesthésiants. Pas d’usage prolongé et à ne pas diffuser.
  • Citron : utiliser toujours diluée, pas d’usage prolongé, privilégier les cures courtes.
  • Eucalyptus radié : prudence en cas de traitement immunodépresseur.
  • Lavande fine : contient des œstrogènes naturels, à ne pas utiliser sur la longue durée (peut perturber le système hormonal).
  • Hélichryse italienne : ne pas appliquer sur une peau irrite ou infectée, contre indiquée pour les personnes sous anti-coagulants, utiliser avec parcimonie chez les personnes âgées polymédicamentées et présentant des troubles de la coagulation, les personnes hémophiles, et les personnes sous AVK (héparine, warfarine, aspirine) sauf si vous êtes sûr de la qualité (composition) et de la provenance (Corse).
  • Ravintsara : contre-indiquée chez les personnes sous traitement immunodépresseur.
  • Basilic tropical : pas d’usage prolongé, réservée à l’adulte. Déconseillée aux grands fumeurs, en cas de troubles hépatiques ou de troubles de la coagulation et aux personnes sous anticoagulants

Les informations contenues dans cet article vous sont données à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas remplacer l’avis d’un professionnel de santé ou conduire à la suppression, à la substitution ou à la modification d’un traitement médical. D’une façon générale, il est indispensable de vérifier les éventuelles incompatibilités ou contre-indications des plantes, Huiles essentielles, actifs ou protocoles conseillés avec vos éventuels traitements ou pathologies avant leur utilisation ou mise en place. Cet article ne saurait engager la responsabilité de son auteur ou de Natésis® s’il en était fait une interprétation relevant du domaine médical (diagnostic ou traitement).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :